Comment éclairer un appartement?

Eclairer un appartement : un cas pratique

J’ai choisi un espace d’habitation d’environ 60 m 2, car il se prête à différents types d’éclairage : ponctuel, direct, indirect.


La salle de bain est équipée d’un plafonnier de 100 w spécial salle de bain pour l’éclairage général, d’un spot encastré étanche au-dessus de la baignoire pour l’éclairage direct et de deux appliques murales de 100 w au-dessus des lavabos pour un éclairage ponctuel.

Les WC sont équipés d’un plafonnier de 60 w pour l’éclairage général.

Pour le coin cuisine, il existe un éclairage général créé par des spots encastrés de 40 w au plafond qui éclairent également les zones de passage. Ces spots peuvent être équipés de variateurs pour diminuer la luminosité lorsque l’espace n’est pas utilisé, puisque la cuisine est ouverte sur le salon. Une applique de 60 w a été disposée au-dessus des plaques de cuisson pour un éclairage direct et ponctuel. Trois suspensions de 60 w ont été disposées au-dessus du bar pour un éclairage direct et un effet décoratif.

Pour la chambre, j’ai choisi d’éclairer les zones de passage avec des spots encastrés halogènes de 7 w, avec deux lampes à poser de 100 w sur les chevets pour les moments de lecture, ainsi que des éclairages à tableau de 20 w pour un éclairage d’ambiance mais aussi pour effet décoratif.


Pour l’entrée et le salon, 3 spots encastrés de 40 w au plafond éclairent la zone de passage entre l’entrée, l’accès à la chambre et derrière les canapés. Près de ces derniers, une lampe à poser de 60 w a été disposée pour les moments de lecture, et un lampadaire de 60 w éclaire l’autre espace du salon pour les moments de réception. Un éclairage à tableau de 40 w a été installé près de l’entrée pour une lumière d’ambiance et pour un effet décoratif.

Pour la salle à manger, il existe un éclairage général avec un lustre de 100 w pour éclairer l’ensemble de la pièce, mais aussi localisé pour éclairer le dessus de la table. 2 lampadaires de 40 w  ont été disposés à chaque extrémité de la pièce pour un éclairage d’ambiance. Ils peuvent être équipés de variateurs pour modifier l’intensité lumineuse.

Les luminaires choisis pour les éclairages généraux sont en métal et verre pour que la lumière soit mieux restituée sans être altérée par des matières pouvant les occulter.

Les éclairages directs ou ponctuels ont été choisis avec des matériaux plus occultants tels que le métal et la porcelaine pour les suspensions de la cuisine par exemple, ou encore des abat-jours colorés en tissus pour les lampadaires et les lampes à poser. Ces derniers créent une lumière plus douce et donnent une ambiance colorée rosée pour une atmosphère plus chaude.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.